27 juil. 2012

Toujours plus de condos, toujours plus de bureaux!

Vous aussi, vous les avez vues toutes ces grues qui poussent au centre-ville comme des champignons, n'est-ce pas?  Est-ce pour répondre au phénomène de gentrification ou pour soigner le complexe d'infériorité de la belle Montréal, dont la forêt de buildings est loin d'être aussi dense que celle de ses voisines nord-américaines?
Voici, ici, un reportage du téléjournal de Radio-Canada qui nous permet d'y voir plus clair.





18 oct. 2011

Comment tu t'appelles?

Lu sur le blog de La mère blogue, un article repris du Huffington Post qui rapporte que près d'un parent sur 10 regretterait le prénom qu'il a donné à son enfant. En cause? La pression familiale et la mode.
Pour la pression familiale, à vous de voir mais en ce qui concerne la mode, la Régie des Rentes du Québec tient à jour une banque de prénoms. Vous pourrez ainsi savoir combien d'enfants portent le même prénom que le vôtre depuis 2006. Pour en savoir plus cliquez ici

8 oct. 2011

Quand est-ce qu'on mange?

À lire aujourd'hui dans le Globe and Mail, un article très intéressant sur les cantines scolaires au Canada...ou plutôt l'absence criante de cantines scolaires. Le Canada est en effet le seul pays du G8 qui ne propose pas de repas dans les écoles. "About 90 per cent of Canadian children are not provided with a meal at school unless they bring it from home. The small number of meal programs that exist endure because the administrators and volunteers who operate them are convinced of the benefits".Comme le dit l'auteure du dossier, Jessica Leeder:  "the brown bag still reigns". En effet, le sac à lunch en papier brun règne toujours en maître absolu sur l'heure du midi...Rappelons qu'au Canada, un adulte sur quatre est obèse et un enfant sur 11, entre 6 et 17 ans, l'est aussi.Relation de cause à effet?     

2011, bon millésime !

Neuf mois de silence! C'est long! 
Mais les plumes de Montréalismes n'ont pas chômé chers lecteurs...Non, non! Elles ont été actives et réactives en 2011, indignées et critiques, toujours à l'écoute, à l'affût, mais ne vous l'ont simplement pas confié.
Elles ont laissé venir à elles la vie et ses grandes surprises, ses bons moments, ses petites peurs aussi...bref la vie quoi.
2011, grand cru! Bon millésime pour les plumes fertiles que nous sommes. La récolte? Deux nouvelles paires d'yeux qui nous feront voir le monde autrement, qui nous forceront, malgré elles, à réagir à des sujets qui, auparavant n'attiraient pas nécessairement notre attention. Il fallait donc une nouvelle rubrique pour abriter tout ce qui aura trait désormais à notre nouveau centre d'intérêt (qui ne sera pas exclusif, on vous rassure!). Son nom: Les mères veillent. Insomnies et sautes d'humeur ne seront donc pas vaines et trouveront ici un écho qui attirera, on l'espère, votre regard.



22 janv. 2011

Un long fleuve tranquille...

Comme un quart des Montréalais, les poissons du fleuve Saint-Laurent carburent au Prozac apprend-on dans Le Devoir ce matin. Menée par des chercheurs du département de chimie de L'UdeM, l'étude, qui dévoile ces données pour le moins surprenantes, suscite un vif intérêt dans plusieurs villes du monde, confrontées au même problème. En effet, comme à Montréal, les systèmes de traitement des eaux usées des grandes métropoles ne permettent pas d'effacer complétement toutes traces de médicaments. L'équipe de chercheurs affirme aussi que la concentration de ces produits dans l'eau est trop faible pour nuire à la santé des humains.
Pour en savoir plus cliquez ici ou sur le titre du message.

12 janv. 2011

Après l'Ontario, la Sécu du Québec retire l'homosexualité de la liste des maladies

La Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) vient de retirer l’homosexualité de la liste des maladies indiquées sur son site internet. Modification apportée le 10 janvier...
Pour sa défense, l’organisme gouvernemental avait argué de « contraintes informatiques et financières », expliquant qu’il utilisait la vieille version de la Classification internationale des maladies, la CIM-9, dans laquelle figurait l’homosexualité. Pourtant, la CIM-10 a été adoptée il y a près de 20 ans par l’Organisation mondiale de la santé...
La RAMQ assure étudier la liste pour savoir si d’autres modifications prioritaires devraient être apportées au document publié sur son site Internet.

7 janv. 2011

« L'indifférence : la pire des attitudes »

Les raisons de s'indigner sont aujourd'hui moins nettes qu'à l'époque nazie.
Dans un monde globalisé, interdépendant, il est moins évident de cerner contre qui s'indigner. Mais Stéphane Hessel nous met sur la voie : «Cherchez et vous trouverez!»
L'écart toujours plus grand entre les riches et les pauvres, la loi des marchés financiers, la consommation de masse et l'état de la planète, le mépris, la peur de l'étranger, la prospérités des nantis... En cherchant un peu, les raisons de s'indigner sont nombreuses.
À 93 ans, le résistant qui participa à la rédaction de la Déclaration universelle des Droits de l'homme en 1948, Stéphane Hessel, appelle à une «insurrection pacifique», dans un manifeste en forme de legs.
Le 8 mars 2004, le Programme français du Conseil national de la Résistance déclarait : «[Nous appelons à] une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui ne proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation de masse, le mépris des plus faibles et de la culture, l'amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.»
Et Stéphane Hessel de conclure, par la voix des vétérans des mouvements de Résistance et des forces combattantes de la France libre (1940-1945) : «Créer, c'est résister. Résister, c'est créer.»

«Indignez-vous», de Stéphane Hessel, publié aux éditions Indigènes dans la collection «Ceux qui marchent contre le vent».
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...